Le tatouage du crâne comme solution à la chute des cheveux et à la calvitie : une fausse bonne idée

Dans le but de cacher des zones dégarnies du cuir chevelu, beaucoup de personnes se tournent vers les centres spécialisés dans les techniques de tatouage. L’objectif est de donner l’illusion d’optique d’un crâne rasé, sans zones dégarnies. Néanmoins, la méthode de maquillage semi-permanent effectuée par des professionnels de la tricopigmentation, permet d’obtenir un résultat durable, en toute sécurité.

TricopigmentationLes différences entre les centres de tatouage et de tricopigmentation

On relève un seul point commun existant entre ces deux techniques de camouflage de la calvitie. Elles consistent toutes deux à implémenter des pigments sous le derme à l’aide d’aiguilles. Le contraste s’effectue, dès lors, à différents niveaux.

Spécificité du cuir chevelu

En règle générale, les tatoueurs vont exercer leur art sur plusieurs parties du corps, excepté le cuir chevelu. En voici les raisons :

  • Épaisseur et texture de la peau pas spécifiques à leur matériel : de multiples nerfs cutanés parcourent le tissu conjonctif. La peau est fine, et contient de nombreuses glandes sudoripares et sébacées ;
  • Vascularité artérielle abondante.

La pratique de la tricopigmentation ne peut, dès lors, pas s’effectuer à la légère, sans connaitre et respecter ces particularités.

Évolution des pigments définitifs et résorbables sur le long terme

Les tatoueurs appliquent des pigments définitifs sur le crâne. Le problème : les points ainsi créés évoluent très mal en contact avec la lumière, et sous l’action de l’oxydation. La durée de vie de ces pigments diffère les uns des autres, et ils risquent très probablement de ternir et de s’élargir avec le temps, venant gâcher la discrétion et l’élégance de l’effet « crâne rasé ».

En comparaison, la tricopigmentation utilise des pigments biorésorbables au détriment des versions définitives. Cette méthode non invasive s’avère plus avantageuse, car :

  • Adaptée au cuir chevelu et à ses spécificités ;
  • Ne sollicite pas de métaux lourds tels que le plomb et d’oxyde de fer, néfastes pour la santé ;
  • Aucune réaction allergique n’est à envisager ;
  • Les proportions des différents pigments sont équilibrées de manière à garder un aspect esthétique sur le long terme ; 
  • Les pigments peuvent se résorber et donc disparaitre par la suite, si l’on veut arrêter le traitement.

Recourir à la tricopigmentation sous-entend un renouvellement annuel ou semi-annuel après absorption naturelle des pigments dans l’organisme. Cette phase est obligatoire, et permet, notamment, de s’adapter à l’évolution de la perte de cheveux, programmée génétiquement.

Aiguilles et matériel sollicités dans la dermopigmentation capillaire

Les aiguilles employées dans la tricopigmentation sont configurées et développées spécifiquement à cette pratique. Elles sont entre autres bien plus fines que celles utilisées dans les salons de tatouage. Elles permettent un rendu final naturel et élégant.

En ce qui concerne les machines médico-esthétiques et leurs accessoires, ceux-ci sont certifiés par le Ministère de la Santé, et sont spécialement conçus pour la pratique de la tricopigmentation.

Une technique de dermopigmentation du cuir chevelu reconnue professionnellement

La méthode d’application de ces points de couleur est une technique esthétique brevetée. Les centres de tricopigmentation en Belgique, et notamment au Luxembourg bénéficient de la reconnaissance et de l’accréditation de l’Association Belge de Dermopigmentation.

Des renseignements concernant les solutions efficaces contre la chute des cheveux en Wallonie ? Faites appel à nos experts

Pour en savoir plus sur nos services, recevoir un devis ou prendre rendez-vous, contactez notre centre Medico Derm au Luxembourg, ou ailleurs en Belgique.

Les avis de nos clients

4.8/5
(5 avis)

Les évaluations sont
gérées par les outils
E-net Business

J’ai changé 3 fois d’activité prof, je dét... voir plus J’ai changé 3 fois d’activité prof, je détestais les open space au bureau, je ne voulais pas rencontré qui que ce soit. Ma soeur m’a guidée vers la Trico après un reportage à la TV. Depuis que j’ai une Trico j’ai décidé de profiter et de faire ce que je voulais. J’ai bcp voyagé et finalement rencontré qqn. Depuis j’ai un boulot qui me plait et dans lequel je suis épanoui. Merci à Elmas, Elle est excellent tout simplement. voir moins

Marc

5/5

Je déteste les aiguilles, je ne voulais pa... voir plus Je déteste les aiguilles, je ne voulais pas avoir mal. Merci à l’équipe, j’ai passé un agréable moment. J’ai même failli m’endormir voir moins

Jean-Pierre

5/5

J’avais une Trico Densité depuis 3ans, dep... voir plus J’avais une Trico Densité depuis 3ans, depuis j’ai décidé de la laisser se résorber naturellement cette année car j’ai décide de faire un effet rasé. Ca donne vraiment, je suis très content. voir moins

Kevyn

5/5

Ce qui est génial avec la Trico c’est qu’o... voir plus Ce qui est génial avec la Trico c’est qu’on ne voit rien. Je l’intègre dans mon agenda et je peux poursuivre ma journée normalement. voir moins

Christophe

4/5